Publié par La Frap - Le 24/06/2020

La place des radios associatives en Pays de la Loire pendant le confinement.

Voilà plus de quatre-vingts ans que la radio est le média des crises. Aussi inattendu soit-il, le confinement a renforcé la place et l’importance de la radio dans la société et dans la vie des citoyens. Seul média de proximité disponible, la radio a été l’outil d’information, de lien social et de divertissement de la période.

Baptême du feu pour nos radios associatives locales qui ont entre 15 et 33 ans ? Pas vraiment, tant les radios de la FRAP ont fait preuve d’agilité. En effet, elles ont en moyenne mis moins d’une semaine à s’organiser. Les radios de la FRAP ont été à la hauteur de l’évènement  et ont pu répondre aux attentes des auditeurs qui se sont rapidement fait sentir. Les raisons de ce succès ? Endossées d’une mission de communication sociale de proximité de plus en plus présente, la professionnalisation des équipes a été forte ces dernières années.

Si Le Monde publiait le 8 avril 2020 un article intitulé « La radio, compagne de la vie confinée, voit ses audiences exploser », il est difficile pour nos radios de quantifier l’écoute. Pour autant, de l’avis général, les auditeurs étaient là, plus présents que d’habitude, sur les répondeurs, les réseaux sociaux, par mails et surtout en témoignages. Cette attente a poussé 10 radios à proposer un programme ou un dispositif pour donner la parole aux auditeurs. Mais c’est l’information qui a mobilisé à plein temps la vingtaine de journalistes et animateurs qui constituent nos radios, souvent amputés pendant la période des bénévoles qui constituent leurs équipes. Entre information de crise, information économique ou information positive, un chiffre est à retenir, 19 radios ont diffusé les Messages d’intérêt Généraux (MIG) et 16 d’entre elles ont traité et relayé les conférences et communiqués de l’ARS.

 

+ de contenu sur le même sujet

Retour aux actualités 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.