Les opérateurs télécoms entravent-ils la neutralité des réseaux?


En France, Bouygues, Orange et SFR restreignent par différents moyens l’utilisation des services comme Skype dans leurs conditions générales d’abonnement. Elles vont même jusqu’à prévoir la résiliation du contrat si l’abonné en fait une utilisation importante.

Yves Démoulin, président de l’association SOS Internautes dénonce une injustice, une atteinte à la neutralité des réseaux et à la liberté d’expression.

Pour Thierry Dieu, responsable communication pour le Réseau européen des opérateurs de télécommunication, il s’agit simplement de limiter l’utilisation de ces services, gourmands en bande passante, pour le bien de tous les utilisateurs.

Le Parlement français ne s’est pas décidé sur ce point, mais les Pays-Bas pourraient être les premiers à statuer sur la neutralité des réseaux.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.