En pays de la Loire, la situation des séniors face à l’emploi reste préoccupante


Le recul de l’âge légal de la retraite à 62 ans, l’alignement du régime des fonctionnaires sur celui du privé, la taxation du capital et des hauts revenus… Voici les principales mesures de la réforme des retraites annoncées le mercredi 16 juin par Éric Woerth, le ministre du travail.

Le gouvernement sonne donc la fin de la retraite à 60 ans.

Le but de cette réforme : ramener le système français de retraite, actuellement déficitaire de 32 milliards d’euros, à l’équilibre à partir de 2018.

Face à cette réforme les entreprises seront confrontées à de nouveaux défis : gérer des carrières plus longues et un effectif de plus en plus âgé.

Le travail se raréfie avec l’âge. En Pays de la Loire, les 50/55 ans sont plus nombreux à travailler que sur l’ensemble du territoire. Mais les difficultés menacent les plus de 57 ans, où seulement une personne sur deux travaille. De plus en temps partiel et en contrat déterminé.

Les retours à l’emploi chez les femmes de plus de 50 ans se font essentiellement dans le secteur des services à la personnes et notamment dans la garde d’enfants. Ce domaine d’activité recrutera énormément dans l’avenir puis qu’entre 2008 et 2030, nous attendons en Pays de la Loire plus d’un million de naissances.

Des départs massifs s’annoncent chez les agriculteurs, dans l’éducation, la santé et l’action sociale.

Plus de détails sur l’étude avec Alain Louis Schmitt, directeur de la DIRECCTE, la direction régional des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.