L’Europe s’inquiète du retour du populisme et de discours politique xénophobe.

De nombreux partis inscrivent dans leur programme politique la défense des valeurs nationales traditionnelles, les immigrés étant une menace potientielle. Au Pays-Bas ou en Finlande par exemple, ces partis extrémistes forment la 3ème force politique du pays et influencent les décisions au plus haut sommet de l’Etat.
En parallèle, plusieurs mouvements racistes se développent, des mouvements dits « de rue ».

Politiques et groupuscules ont massivement adopté Internet comme outil de communication.

Jovana Gajic s’est intéressée au lien existant entre les réseaux sociaux et les mouvements d’extrême droite.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.