Les différents services du CHU de Nantes regroupés en 2020


Le Ministère de la Santé souhaite, pour des raison d’économie, regrouper sur un même site les différents services du CHU de Nantes (Hôpital Nord de Saint-Herblain et l’Hôtel Dieu de Nantes). D’après Nantes Métropole, une économie s’élevant à 20 millions d’euros par an sur des couts de fonctionnement.

C’est donc à Roselyne Bachelot de donner son feu vert sur le regroupement mais pour le choix du site, il s’agit d’une décision des politiques locaux. Et c’est sur ce point que le débat s’ouvre.

Pour Sophie Jozan, du groupe Ensemble Pour Nantes, le regroupement doit se faire mais près du CHU Nord à Saint-Herblain.

Un tout autre argument pour Patrick Rimbert, Adjoint au maire de Nantes et Vice-Président de Nantes Métropole, déplacer le CHU au nord, c’est laisser d’avantage de patients aux cliniques installées à l’intérieur du périphérique.

Le CHU prendrai, dans un premier temps une partie du MIN de Nantes (Marché d’Intérêt National), sur la Halle à marée. Mais l’idée d’installer le MIN à la place de l’aéroport Nantes-Atlantique (lorsqu’il sera à Notre-Dame-Des-Landes) n’est pas exclue.

Roselyne bachelot, la Ministre de la Santé émet trois conditions à remplir dès 2011 avant la décision définitive de ce regroupement : un programme capacité optimisé, une assise foncière et des modalités d’accessibilité claires et le retour à l’équilibre financier.

Le choix de l’architecte se fera en 2011 tandis que les travaux commenceront des 2014, avec une ouverture de la première phase pour 2020 et d’une seconde entre 2025 et 2030. Le tout pour un cout estimer selon Nantes Métropole et le CHU de Nantes à 300 millions d’euros avec l’équipement médical mais sans compter le foncier.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.