Le Voyage à Nantes, un « magic mix » entre culture et tourisme


Depuis son arrivée à la tête de la ville de Nantes en 1989, Jean-Marc Ayrault a misé sur la culture pour réveiller la Belle endormie. Un peu moins de 25 ans plus tard, Nantes aimerait tirer un avantage touristique de son dynamisme culturel.

Ainsi, la nouvelle politique commune de Nantes métropole et de la ville de Nantes s’inscrit principalement dans cette stratégie. Faire de Nantes LA destination touristique phare par l’offre culturelle qu’elle propose. Une volonté qui s’ancre en un seul et même projet : Le voyage à Nantes. La structure a vu le jour en janvier 2011 et réunit les acteurs du tourisme et de la culture à Nantes avec une stratégie et un plan de communication pensé à long terme.

Des machines de l’île au château des Ducs de Bretagne, en passant par le Mémorial de l’abolition de l’esclavage et l’île Feydeau, tous ces lieux plantent le décor de la première étape du Voyage à Nantes.

Si les retombées économiques attendues semblent indéniables pour le bassin nantais, se pose toutefois la question de la mise en œuvre du projet instauré par Jean Blaise, instigateur du festival Les Allumés, fondateur du Lieu Unique…

En attendant le lancement officiel de Voyages à Nantes prévu le 15 juin prochain, Prun’ revient sur les actions phares, les ambitions à long terme et les retombées économiques pour la ville avec le maitre d’œuvre du projet, Jean Blaise, au micro de Jeanne de Barros.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.