Depuis de nombreux mois les producteurs de lait sont en crise. Leurs actions restent marquantes, particulièrement lorsqu’ils avaient déversé plusieurs centaines de litres de lait dans le centre de Nantes ou encore quand ils avaient bloqué le périphérique.

Le prix de revient du lait est trop faible pour que la production soit rentable. Un nombre important de producteurs produisent donc à perte. UFC que choisir dénonce des marges déloyales et injustifiées d’une trentaine de grandes surfaces nantaises sur certains produits alimentaires, dont le lait. Ainsi, puisque le coût de production connaît de fortes baisses pour les agriculteurs, le prix de la brique de lait dans les rayons devrait diminuer. Mais, malheureusement pour les consommateurs, UFC que choisir constate qu’il n’en est rien et pointe même une augmentation du prix du lait au rayon.

Hervé Le Borgne, Président d’UFC que choisir à Nantes, considère que la hausse de la brique de lait est d’environ 1% par rapport à l’an dernier. Si les consommateurs, peuvent, à raison, être mécontents, les producteurs sont encore plus à plaindre. En effet, on remarque que les hausses de prix agricoles sont systématiquement répercutées en magasin alors que leurs baisses le sont généralement peu ou pas. Cette manœuvre financière des distributeurs et des industriels locaux leur permettrait de se constituer une importante cagnotte pour prévoir des éventuelles hausses des matières premières.

Apparemment, le conflit est donc loin d’être terminé…

Précisions d’Hervé Le Borgne au micro SUN de Mathieu Lopinot.

 

Photo : Santé-Médecine.net

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.