Et si l’eau coûtait trop cher dans nos communes ? C’est ce que se propose de vérifier la fondation Danièle Mitterrand, en coopération avec 60 millions de consommateurs. L’idée est de faire contribuer chaque citoyen pour remplir à terme une carte de France faisant état des prix appliqués dans les différentes localités.

Notons qu’un tel service existe déjà. Il s’agit de l’Observatoire National de l’Eau, spécialement créé à cet effet, à la seule différence que charge est donnée aux élus d’en nourrir la base de données.

C’est la principale critique que la fondation Danièle Mitterrand adresse à ce service, bien peu d’élus accomplissent en effet ce travail de mise à jour. D’autre part, les chiffres mis à disposition ne sont pas des prix bruts, différentes taxes et frais y sont préalablement intégrés. L’initiative d’une nouvelle enquête sur le prix de l’eau n’est donc que le résultat de ces dysfonctionnements.

Invitant chaque citoyen à renseigner  le montant de sa facture, la fondation Danièle Mitterrand prévoit de dresser un rapport sur le sujet en mars 2012 afin de remettre la problématique de l’eau au centre des préoccupations politiques, notamment pendant la campagne présidentielle.

Interview d’Emmanuel Poilant, directeur de la fondation Danièle Mitterrand, au micro de Michael Rakotoarson.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.