Lundi 31 mai s’ouvrait le 25ème sommet franco-africain, avec plus de 40 chefs d’Etat et 200 chefs d’entreprise à la table des négociations. Si l’enjeu reste relativement réduit, localement, le développement des échanges économiques avec ce continent pose question.

Afrique Loire oeuvre depuis de nombreuses années en ce sens. Thomas Bouli, président de cette association nantaise, fait un point sur la situation.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.