J.O. 2018: C’est mal parti pour Annecy


C’est en mars 2009 que le Conseil National Olympique et Sportif Français valide à l’unanimité la candidature de la ville d’Annecy en Haute-Savoie pour accueillir les Jeux Olympiques d’Hiver de 2018. Tandis que s’organise la constitution du dossier à remettre au Comité International Olympique, des voix discordantes se font vite entendre contre cette candidature.

Ainsi, un comité anti-olympique Annecy 2018 s’est mis en place et récolte des pétitions sur Internet afin de faire barrage à l’éventuel accueil de ces Jeux d’hiver de 2018. Ce dossier de candidature de la ville de Haute-Savoie rencontre déjà en interne une succession de dilemmes. Un manque de moyen en premier lieu, qui a conduit le comité de gestion du dossier Annecy 2018 à demander une rallonge budgétaire de 12 millions d’euros.

Consécutivement à cette demande non satisfaite, Edgar Grospiron, le directeur de ce comité de pilotage du dossier de candidature, a déposé sa démission. L’homme d’affaires Charles Beigbeder lui succéde officiellement pour déposer ce lundi 10 janvier 2010 la candidature officielle devant le Comité Olympique International. En attendant, les opposants au dossier continuent à faire valoir leurs arguments.

Khaled Deghane est co-fondateur de ce comité anti-olympique Annecy 2018. Il répond aux questions de Michael Rakotoarson pour Radio Prun’.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.