A l’Université de Nantes, le CRINI (Centre de Recherches sur les Identités Nationales et l’Interculturalité) propose ces 16 et 17 juin un colloque intitulé : « Travailler au féminin : une constante (r)évolution (19è – 21è siècles) ? ».

A travers les communications et interventions de nombreux chercheurs, il s’agit de mieux comprendre en France mais aussi au Royaume-Uni ou en Espagne, la question du travail au féminin : le lieu de travail, l’outil, les conséquences sociétales, l’impact des révolutions industrielles et technologiques, etc.

Interview avec l’une des organisatrices de ce rendez-vous, Martine Stirling, maître de conférence en civilisation britannique, spécialisée sur le 20è sicècle et l’histoire des femmes. Elle répond aux questions de Cécile Rolland.

cc Archives municipales de Toulouse

Rédigé par Cécile – Euradionantes

A l’Université de Nantes, le CRINI (Centre de Recherches sur les Identités Nationales et l’Interculturalité) propose ces 16 et 17 juin un colloque intitulé : « Travailler au féminin : une constante (r)évolution (19è-21è siècles) ? ».

A travers les communications et interventions de nombreux chercheurs, il s’agit de mieux comprendre en France mais aussi au Royaume-Uni ou en Espagne, la question du travail au féminin : le lieu de travail, l’outil, les conséquences sociétales, l’impact des révolutions industrielles et technologiques, etc.

Interview avec l’une des organisatrices de ce rendez-vous, Martine Stirling, maître de conférence en civilisation britannique, sépcialisée sur le 20è sicècle et l’histoire des femmes. Elle répond aux questions de Cécile Rolland.

cc Archives municipales de Toulouse

Rédigé par

Cécile
Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.