Arnaud Boissières dixième du Vendée Globe


C’est au son des « et un, et deux, et trois Vendée Globe » poussés par le public qu’Arnaud Boissières est accueilli aux Sables-d’Olonne, après cent deux jours, vingt heures et vingt-quatre minutes en mer.

Il fut durant ces trois mois chaque mardi l’Invité de la rédaction de Fanny Brevet sur RCF Vendée.

Arnaud Boissières a atteint la dixième place du Vendée Globe, rentrant dans son objectif d’être dans les dix premiers, même s’il regrette que ce soit du fait du démâtage en fin de course de Conrad Colman.

Le skipper évoque sa dernière nuit à bord avant son arrivée vendredi matin, revient sur sa course, qui s’était très vite compliquée, le laissant à la vingtième position. Son impatience de retrouver son jeune enfant, qui avait moins d’un mois lors de son départ, et sa femme, sa famille et ses amis, est palpable, autant que sa joie d’être arrivé au bout de son aventure pour la troisième fois. Il avait auparavant terminé à la septième et à la huitième place.

Une aventure qui en appelle d’autres, puisqu’il se livre sur ses ambitions dans les prochaines années, avec la volonté de revenir dans quatre ans avec un beau projet et d’atteindre les cinq premières places. Arnaud Boissières explique que ce ne sera possible que s’il continue d’apprendre à naviguer, en s’entraînant sur des courses comme la Transat Jacques Vabre ou la Route du Rhum.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.