Plus qu’une voix de crooner, l’authentique soul d’Aymeric Maïni


Après avoir accompagné David le Deunff et Dtwice, le guitariste se lance en solo. Il nous démontre une fois de plus ses qualités d’interprète avec son 1er EP éponyme. Aymeric Maïni était sur nos ondes avant d’aller jouer pour Culture Bar-Bars.

Lorsque l’on entend pour la première fois le timbre grave et fiévreux d’Aymeric Maïni, on se pose quelques questions. On se demande d’abord depuis combien de temps il contient cette voix. On se demande également s’il n’aurait pas quelques ancêtres outre-Atlantique. 

Et surtout, on se demande comment Dtwice (alias David Darricarrère de Smooth) a réussi à le décider pour cet EP en solo. 

Car si le Nantais ne l’avait pas poussé, qui sait combien de mois, voire d’années on aurait pu attendre avant que ce projet n’atteigne nos oreilles… D’où un grand merci à Dtwice. 

Après avoir entouré ce dernier et David Le Deunff auparavant, Aymeric Maïni tente donc une aventure plus personnelle. Une entreprise qui se révèle tout aussi légitime que celles de ses camarades, échappés de formations précédentes.

 

Un EP de présentation en 5 titres

Dans cette interview, Aymeric Maïni nous présente son 1er EP éponyme, sorti le 23 septembre dernier sur le label Do You Like (avec lequel Elodie Rama avait aussi travaillé). Le résultat: cinq morceaux qui transpirent d’influences évidentes, entre blues, jazz et soul. 

Il l’avoue lui-même, les thèmes abordés ne sont pas très originaux. Mais cet auteur-compositeur appose l’empreinte de son âme sur ce disque, sans se forcer.

Avec ce 1er opus, Aymeric Maïni nous confirme qu’il ne résume pas à cette voix chaleureuse qui vous transporte aux confins de la musique noire américaine… Aymeric Maïni, c’est aussi une certaine maîtrise de la gratte, simple acoustique ou Weissenborn façon Ben Harper.  

Pour ceux qui en douteraient encore, la preuve existe en sons et en 3 chansons. A réécouter ci-dessus, en plus de l’interview: la version guitare/voix des titres Have I grownI can’t afford to love you et une reprise deI heard it through the grapevine de Marvin Gaye par Aymeric Maïni! 

 

En concert ! 

Aymeric Maïni se produira le 7 décembre à Monsieur Machin (Nantes) et le 31 janvier au Centre (Saint-Nazaire). 

Il jouera également avec Dtwice le 14 décembre aux Rockeurs ont du coeur, à Stereolux, et le 15 janvier au Festival du Chainon manquant (Pontchateau).

 

 

Interview réalisée par Jefferson Turquaud, Léo Lemaistre et Solange Maribe

Article réalisé par Solange Maribe
Illustration : Aymeric Maïni en live

Crédit photo : Radio Prun’

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.