Makenzy Orcel : la littérature comme seul moyen d’être libre


Makenzy Orcel est haïtien, né à Port-aux-Princes en 1983. On peut aisément qualifié cet écrivain de poète et romancier. Actuellement en résidence d’écriture en Mayenne avec l’association Lecture en Tête, il est selon les médias et critiques l’un des écrivains les plus prometteurs de sa génération.

Haïti, terrain prolifique pour la poésie, elle fait presque partie de la culture du pays. Markenzy Orcel ne veut cependant pas écrire pour « plaire » ou « conforter quelqu’un dans sa certitude ». Lui pense au contraire que la vraie littérature est ailleurs. Lors de son ouvrage « Les Immortelles » paru en 2010, qui lui a valu une invitation au festival du premier roman et des littérature contemporaines de Laval, il rend hommage aux prostituées disparues lors du séisme qui ravagea le pays en 2010.

Interview réalisée par Timothée Gigan-Sanchez, à écouter telle une initiation au voyage et à la vie.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.