L’avenir de l’AMI, l’Association Migrants Intégration, reste incertain. La structure s’attache à aider l’intégration des migrants sur le territoire nantais. Parmi les migrants, des roumains, des bulgares ainsi que des ressortissants italiens et espagnols d’origine extra-communautaires. Mais la présidente de l’AMI dit vouloir fermer les portes de l’association si elle ne bénéficie de nouveaux locaux auprès des autorités publiques locales.

 Florent Papin a donc enquêté sur la situation actuelle de l’AMI.

Source photo: Association AMI

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.