Femmes en résistance : Journée internationale de lutte contres les violences faites aux femmes


25 novembre, Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, une journée d’actions et de sensibilisation instaurée par les Nations Unies pour alerter la communauté internationale sur des réalités qui ne cessent de s’aggraver. En France, l’année passée, 56 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon soit une femme tuée en moyenne tous les deux jours et demi. Dans les deux années précédentes, 675 000 femmes ont soufferts de violences soit de leur compagnon ou d’un autre membre de leur famille. Des chiffres alarmants qui en disent long sur un combat permanent. Ce combat nécessite d’être mené par le plus grand nombre. Les femmes sont en résistance sur l’antenne de Radio Prun’ !

 

Bien souvent au cœur des conflits, des foyers, elles incarnent leurs choix, entre la société civile et leur propre intimité comme la question de la contraception par exemple. Si on les dit plus émancipées, les femmes sont souvent au premier rang des inégalités, les inégalités salariales notamment. De 17h à 19h, ce mercredi 25 novembre, autour du plateau de radio Prun’, une dizaine d’invitées sont venues mettre en lumière des réalités parfois difficiles, trop méconnues. Autour de ce plateau délocalisée de Radio Prun’ à la Bibliothèque Universitaire de Droit, d’économie et de gestion sur les campus du Tertre à Nantes :

Une table ronde autour du féminisme avec :

– Louisette Guibert, Militante féministe
– Magalie Bruyant, Chargée de Mission à l’Espace Simone de Beauvoir
– Michelle Frangeul, Présidente de l’Espace Simone de Beauvoir
– Camille et Karine, Militantes et représentantes de l’Association Mix-Cités
– Julie Belleuil, Militante et représente de l’association Les Insoumises

Un volet sur la contraception et l’IVG avec :

– Françoise Panizza, Médecin au SUMPPS et au Centre Simone Veil
– Martine Leroy, Militante au Planning Familial de Nantes
– Françoise Tourmen, Vice Présidente de l’Association Contraception

Un point sur les inégalités salariales avec :

– Marie-Madeleine Castex, Responsable du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles

Reportages réalisés par Morgane Delaunay, Virginie Beernaert, Marie Roy, Saber Jendoubi, Guillaume Mezieres, Mathilde Chevré.

Dans ce hall de la bibliothèque de droit se tient une exposition, celle de Pierre-Yves Ginet, photoreporter invité à échanger avec les étudiants en ce moment même à l’université de Nantes.

Le travail de Pierre-Yves Ginet porte sur les résistances de femmes dans le monde actuel.

Ses premiers reportages sur le combat des nonnes tibétaines datent de 1998 à 2001. Ces rencontres ont poussé le photojournaliste à élargir son champ de travail au monde entier.

Entre 2001 et 2006, il s’est rendu dans dix-sept pays pour photographier des femmes qui, à leur niveau, contribuent à écrire l’Histoire de notre temps.

L’exposition aborde les questions du respect des minorités ethniques, les luttes contre les lois injustes, les gouvernements totalitaires, les combats pour gagner une citoyenneté pleine et entière, la survie face aux grandes épidémies et aux conflits, ou encore la reconstruction souvent difficile des après-guerres.

Si les femmes représentent à elles seules 51% de la population mondiale, Pierre Yves Ginet rappelle ici à travers cette exposition que bien des femmes dans le monde restent encore à l’écart de la vie économique, politique et sociale de leur pays. Cette exposition est visible jusqu’au 16 décembre prochain à la Bibliothèque Universitaire de Droit de Nantes.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.