Dans le cadre de l’année européenne du vieillissement actif, le conseil général de Loire-Atlantique affiche sa politique en faveur des personnes âgées.

Plus de 9000 personnes âgées dépendantes perçoivent une allocation selon un plan d’aide personnalisé dans le département.

Pour preuve, une visite a été organisée cette semaine chez un couple de personnes âgés bénéficiaires de cette Aide Personnalisé à l’Autonomie.

Mais la subvention prend-t-elle en considération l’acceptation parfois difficile par les personnes âgées de leur perte d’autonomie?

Florent Papin a enquêté.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.