Image non disponible

Tuerie de Toulouse: Comment analyser le traitement médiatique ?


Lundi 19 Mars 2012, à la sortie du collège juif Ozar Hatorah, à Toulouse. Il est 8h, un homme se met à tirer à feu ouvert sur les écoliers et s’enfuit sur son scooter. Trois enfants et un professeur sont tués sur le coup. 48h après, le suspect est identifié, grâce à l’arme utilisée et son scooter. L’homme est aussi responsable des meurtres des militaires à Montauban survenus la semaine précédente. Même mode opératoire, mêmes armes, et il portait même une caméra autour du cou. Cet homme, c’est Mohamed Mérah, 23 ans. Le tueur présumé, revendiquant son appartenance à Al-Quaïda, est tué après plus de 32 heures de négociations.

Le traitement médiatique de ce crime mis en oeuvre cette semaine est impressionnant. Des éditions spéciales en continu sur les chaines d’info fleurissent, des fils d’actualités sont mis à jour en direct sur les sites web et des interviews se multiplient à la radio. Rédactions internationales, nationales mais aussi locales se concentrent sur ce fait divers sordide partout en France et dans le monde.

Pour apporter des pistes de réflexions sur le traitement médiatique de ce fait divers, Prun’ reçoit Michael Dantinne, professeur en criminologie à l’Université de Liège.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.