Sérénade Chafik est franco-égyptienne et vient de passer plusieurs semaines en Egypte. Elle était lundi à Nantes pour témoigner de ce qu’elle a vécu au cœur de la révolution.

Entre 1998 et 2003, Sérénade Chafik résidait alors dans l’agglomération nantaise et s’est battue pour éviter l’excision à sa fille. Cette militante féministe réside désormais en région parisienne. Comme nous tous, depuis le début de l’année, elle a suivi « Le Printemps Arabe » et a décidé de se rendre au Caire courant mars, avec sa fille. De retour en France, elle est passée à Nantes pour raconter ce qu’elle a vécu durant plusieurs semaines sur la désormais célèbre Place Tahrir. Lundi 20 juin, elle évoquait sur Jet FM l’appel de la coalition révolutionnaire fixé au 8 juillet pour investir à nouveau la Place Tahrir.

Comme vous le savez, les choses se sont depuis, accélérées.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.