Sophie Jozan veut rétablir les équilibres dans le centre-ville de Nantes


Le 20 octobre dernier à Nantes, dans les locaux de l’opposition, Sophie Jozan et son équipe Ensemble pour Nantes organisaient une conférence de presse sur le thème «Rétablir les équilibres dans le centre-ville».

 

La place Graslin en question

L’objet principal de cette rencontre était la future piétonisation de la place Graslin. L’opposition dénonce le fait que le projet présenté par la municipalité ne dise pas toute la vérité. En effet, la modélisation de la future place ne mentionne pas la voie de circulation dédiée aux voitures, elle ne mentionne pas non plus le parcours du bus n°11 qui traverse la place entre les rues Voltaire et Jean-Jacques Rousseau. Ce manque de clarté a inquiété les riverains et a poussé l’opposition à mettre en place un dispositif de concertation – site internet : http://www.ouvrezla-nantes.fr.

 

Les propositions d’Ensemble pour Nantes

Après avoir rencontré les associations de riverains et devant le succès du site internet lancé (400 connexions par jour), l’opposition a proposé six actions à réaliser.

La première consiste à rationaliser les places de parking existantes et améliorer leur signalisation dans la ville. Deuxièmement, Sophie Jozan et son équipe soumettent l’idée de multiplier les arrêts minute auprès des commerces de bouche, notamment autour de la place Graslin. Par ailleurs, il faut revoir le parcours de la ligne de bus n°11, sa trajectoire actuelle le faisant raser le restaurant la Cigale. L’opposition propose également de créer des navettes électriques gratuites – une idée déjà développée par la ville de Bayonne – ce qui permettrait de faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite dans le périmètre Decré-Graslin. De plus, selon Ensemble pour Nantes, les automobilistes réclament plus de panneaux explicatifs dans les rues, des panneaux qui indiqueraient notamment la piétonisation de la place Royale et de la rue Crébillon. Enfin, la dernière proposition de l’opposition est la suivante : aménager les terrasses sur la place Graslin et mettre en place un meilleur vivre-ensemble. Il faudrait par exemple mettre en place une charte du civisme entre habitants et consommateurs, ou encore déployer une brigade municipale pour assurer la tranquillité des riverains.

 

Les autres revendications de l’opposition

Sophie Jozan et son équipe dénoncent entre autres les tarifs élevés de la Tan, ce qui n’incite pas les Nantais à utiliser les transports en commun. Les voies dédiées aux vélocyclistes sont également insuffisantes ou dangereuses car trop étroites. Il serait nécessaire de sécuriser les pistes cyclables, avec par exemple la mise en place de plots délimitant les voies vélo. Troisièmement, l’opposition est favorable à la baisse des prix de stationnement parking, ou encore la multiplication de places à durée limitée.

 

Sophie Jozan, élue de l’opposition à la municipalité de Nantes, du Groupe « Ensemble pour Nantes ».

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.