Image non disponible

Le Labo des Savoirs : Peut-on être féministe et aimer le rap ?


Le Labo des savoirs pose la question de la place de la femme dans le rap. Alors que certains des rappeurs les plus médiatisés renvoient une image peu glorieuse de la femme, et qu’en France comme dans le reste du monde, les inégalités demeurent, il semble même vendeur d’objectiver les femmes.

Les « bitches » évoquées dans certaines chansons, sexualisées devant des grosses cylindrées dans les clips pour montrer le pouvoir de domination de l’homme, perdurent depuis de nombreuses années dans le rap game.

Est-ce un reflet exacerbé de la société, où le sexisme est présent à tous les niveaux, dans tous les univers artistiques, culturels, professionnels ? Quels obstacles les femmes peuvent avoir à faire face dans le rap actuellement ?

Pour réfléchir à ces questions, le labo des savoirs a invité Cécile Unia, aka Pumpkin, rappeuse nantaise, Claire Lesacher, enseignante-chercheuse en science du langage à l’Université Rennes 2, qui a rédigée une thèse sur le rap et les femmes, Ben l’oncle rap, rappeur dunkerquois, et Nicolas Reverdito, directeur et co-fondateur du festival Hip Opsession.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.