Le 20 octobre dernier a eu lieu, au centre socioculturel de Bellevue, une réunion entre les riverains et les élus de la mairie de Nantes. L’objectif était, pour la municipalité, de présenter aux habitants le diagnostic établi conjointement par les élus et les habitants du quartier Bellevue en vue d’une transformation prochaine.

 

Les élus étaient au rendez-vous pour rencontrer les habitants

Etaient présents pour expliquer ce projet : Patrick Rimbert, premier adjoint au Maire de Nantes, Vice-président de Nantes Métropole en charge des grands projets urbains et de la politique de la ville, Abbassia Hakem, adjointe au maire de Nantes pour le quartier Chantenay/Bellevue/Sainte-Anne, ainsi que Ali Rebouh, adjoint à la vie associative et Myriam Naël, conseillère municipale déléguée à la réussite éducative.

 

Que souligne ce diagnostic ?

Les résultats abordent trois grands thèmes, divisés selon leurs points forts et points faibles : le territoire, les habitants et l’action publique. Quelques points forts concernant le territoire : une bonne desserte en transports en commun, une locomotive commerciale avec la place Mendès-France et une dynamique associative importante et reconnue. Les points faibles du territoire concernent le manque de promenades, un sentiment d’insécurité et une offre commerciale mal répartie entre autres. Passons maintenant aux habitants : le point fort réside dans le fait que les relations de quartier sont satisfaisantes et qu’il y a une réelle diversité culturelle de la population. Malgré tout, il y a une part importante de familles monoparentales et de personnes isolées, des ruptures scolaires précoces et un indice de chômage élevé. A propos de l’action publique, le quartier a l’avantage de posséder de nombreux équipements et services. Pour autant, il est nécessaire de développer certains services en particulier tels que la police, la sécurité, l’offre éducative entre autres.

 

Les orientations prioritaires

A partir de ce diagnostic conçu conjointement par les habitants et les collectivités Ville de Nantes et Nantes Métropole, les élus ont identifié trois axes qui guideront la restructuration de Bellevue : le cadre environnemental et la qualité de vie – construction de logements neufs, reconfiguration de l’espace public. Le deuxième axe concerne l’activité économique et l’emploi – notamment le projet de zone franche urbaine Bellevue Nantes-Saint-Herblain. Enfin, le troisième axe de restructuration se concentre sur la cohésion sociale et la réussite éducative, avec par exemple le projet de construction d’une médiathèque dans le sud-ouest du quartier.

 

Abbassia Hakem, adjointe à la municipalité de Nantes pour le quartier Chantenay Bellevue, Sainte Anne.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.