Radio Campus Angers, membre de la FRAP, s’est mobilisée le lundi 7 décembre dernier pour la soirée organisée par le Mouvement Associatif des Pays de la Loire. Cette quatrième manifestation organisée par le Mouvement Associatif des Pays de la Loire dans laquelle s’implique la FRAP avait pour thème :

La médiation interculturelle : un nouvel outil pour le monde associatif ?

A cette occasion, Radio Campus Angers propose une émission spéciale. Quentin a donc rencontré trois bénévoles de structures associatives différentes mais qui portent toutes les valeurs de la médiation interculturelle :

– Adeline Hamard, de Familles Rurales, fédérations des Pays de la Loire.
– Annie Delalande, directrice de Soins Santé 49.
– Rachida Ouattara, de l’association Aptira.


Pour elles, la médiation interculturelle permet de se faire rencontrer des personnes qui viennent de milieux culturels, sociaux et économiques différents afin que puissent exister le « vivre ensemble ». Il s’agit donc de souligner la force de la rencontre pour mieux connaître l’autre et accepter sa différence.

Pour ces trois femmes, on a besoin de médiation interculturelle dans les projets associatifs car ils peuvent permettre une rencontre favorable entre des personnes qui ont des croyances, ou des non-croyances, des origines, des opinions différentes. Ces rencontres sont parfois complexes mais il faut en avoir conscience pour savoir les saisir et les comprendre.

Aller vers la médiation interculturelle c’est un risque, mais c’est un risque qui doit devenir la norme car il est riche et fait avancer chaque projet. 

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.