L’IUFM de La Roche-sur-Yon menacé de disparition?


L’IUFM de La Roche-sur-Yon est-il menacé de disparition? C’est ce que craignent une nouvelle fois les formateurs du site vendéen, comme Marina Ferreruela et Marc Boisson.

 

Il y a deux ans et demi, le passage à la Masteurisation de la formation des professeurs des écoles avait déjà fait craindre pour l’avenir de l’IUFM de la Roche/yon, l’un des 5 centres de l’IUFM Pays de la Loire. L’affaire avait été médiatisée, des accords trouvés et le site sauvé.

Alors qu’un nouveau bâtiment est prévu au niveau du Pôle universitaire de la Courtaisière, à La Roche/yon (plan défini, construction doit démarrer dans les prochains mois), les formateurs sont à nouveau inquiets. A l’ordre du jours du conseil d’administration de l’université de Nantes, ce vendredi 3 février 2012, le démantèlement académique de l’IUFM Pays de la Loire. Autrement dit, dès la rentrée prochaine, l’IUFM Pays de la loire pourrait se diviser en trois centres dépendant chacun des trois universités ligérienns : le mans (pour les IUFM du Mans et de laval), angers, nantes (les IUFM de Nantes  et la Roche).

 

Faute d’arriver à avoir une discussion avec leur hiérarchie, les formateurs de l’IUFM  yonnais craignent le pire pour leur établissement. A savoir sa disparition pure et simple. Leur peur est-elle excessive? « Peut-être, reconnaissent-ils mais comme personne ne veut nous parler, on se dit que cela ne présage rien de bon. »


 

 

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.