En 2011, l’Etat a lancé un grand appel d’offres pour le développement des éoliennes offshore, les éoliennes de mer. Cinq sites étaient retenus : Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles/Mer (Calvados), Saint Nazaire (Loire-Atlantique), Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), Le Tréport (Seine-Maritime).  Le verdict est tombé le Vendredi 6 Avril 2012. C’est finalement le consortium EDF- Alstom – Dong Energy qui a raflé la mise en empochant trois des cinq sites. Le consortium Areva, Iberdrola remporte quant à lui un site, celui de Saint-Brieuc. Celui du Tréport n’a pas été attribué. Au total, 340 éoliennes de mer verront le jour d’ici 2020 avec un coût de 10 Milliards d’euros pour une puissance prévue à 3 000 Mégawatts. Ce grand projet devrait engendrer la création de nombreux emplois. Les retombées économiques seraient ainsi bénéfiques pour la Région Pays de la Loire. L’Etat lancera un deuxième appel d’offres pour le deuxième semestre 2012.

Etienne Martin a interviewé Jean Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables  qui donne son avis sur le sujet en direct dans la matinale du vendredi 13 Avril.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.