Jérôme Game, recompose une poésie sonore


Mardi 27 mars a eu lieu la troisième et dernière édition du Pôle Poésie pour cette saison 2012. Evènement porté par l’Université de Nantes et le département de Lettres tout comme la Maison de la poésie rue des Carmes à Nantes.

Le Pôle Poésie a un objectif: faire découvrir aux étudiants et à tous ceux et celles qui le souhaitent, la poésie contemporaine au travers un cycle de trois lecture rencontres. Pour ce dernier Pôle poésie de l’année, l’Université de Nantes accueillait Jérôme Game, poète performeur dont l’œuvre se joue de formes innovantes, constructives. L’homme réinvente, détourne, crée des boucles rythmiques avec ses acolytes poètes ou musiciens. Jérôme Game est un poète inédit, ubuesque aussi… Il joue avec l’étrangeté de la langue, ses frottements.

Le bégaiement est son salut, la précipitation, une valeur sûre tout comme le télescopage. L’image et le son servent également le rythme du poète invité dans le cadre de cette lecture-rencontre. Jérôme Game a écrit de nombreux ouvrages chez de nombreux éditeurs. Il a publié une dizaine de livres depuis 2000, souvent accompagnés de cd (ça tire suivi de Ceci n’est pas une, Al Dante, 2008 ; Flip-Book, L’Attente, 2007).  Il est aussi l’auteur de plusieurs textes théoriques sur la littérature expérimentale et l’esthétique contemporaine (philosophique, vidéo, cinématographique) et également de nombreuses publications en revues et interventions performatives en France et à l’étranger.

 

Jérôme Game, invité de Pôle poésie au Pôle étudiant sur le campus du Tertre mardi 27 mars 2012.

Retour aux podcasts Télécharger 0
nop
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.