Hocus-Fokus : pour rompre la solitude des photographes nantais


C’est dans l’aire du temps : à l’image du covoiturage ou du crowdfunding, la mise en commun d’un savoir-faire, d’un financement ou de matériel séduit de plus en plus, dans un soucis d’économie et de vivre ensemble.

C’est l’idée développée, c’est le cas de le dire, par Hocus Fokus à Nantes, qui s’adresse aux photographes professionnels : l’activité coûte cher et justement, pour alléger la facture mais aussi rompre la solitude dans laquelle certains peuvent exercer, l’association propose d’acquérir locaux et matériel pour travailler en commun. L’adhésion coûte 480€ à l’année. Et l’association a lancé une campagne de financement participatif pour aider aux investissements. Sur la plate-forme « ulule », elle a déjà récolté 4 000€ de dons sur les 6 000 escomptés d’ici la fin du mois. Les donateurs auront droit à une surprise !

Les explications pour Sun de François Dupont, designer-photographe indépendant secrétaire et trésorier de l’asso.

Toutes les infos ICI

 

 

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.