Lundi 14 juin à Nantes, le juge des référés a décidé de ne pas donner suite à la demande de la Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques, qui voulait la publication des textes des chansons qui seront interprétées pendant le Hellfest.

En revanche, l’accès au site du festival de musiques extrêmes de Clisson sera interdit aux mineurs, ce qui était déjà le cas dans les faits, les moins de 18 ans devant être accompagnés d’un adulte pour assister aux concerts.

La réaction de maître de Beauregard, avocat des associations catholiques, recueillie par Charles Guyard pour SUN.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.