Éviter l’expulsion d’une famille guinéenne, tel est l’objectif de la mobilisation devant le tribunal administratif de Nantes du collectif Enfants Étrangers Citoyens Solidaires. Madame Bah et ses 4 enfants, âgés de 11, 14, 12 et 11 ans sont arrivés à Nantes en janvier 2009. Ses enfants sont tous scolarisés dans l’agglomération.

Le droit d’asile ne leur à pas été accordé par l’office des réfugiés et le recours à également été refusé. S’en est suivi une demande d’expulsion par l’état.

Le 24 février dans l’après midi, a eu donc lieu l’audience au tribunal administratif. La décision finale n’a pas été prise et des recours seront déposés par la suite. Mais d’après Arlette Le Neué, du collectif des enfants étrangers citoyen solidaires, dans une demande d’expulsion il y a la théorie et la pratique, clairement peu de familles sont expulsées, mais le collectif dénonce avant tout la méthode et les répercussions sur les enfants.

Le collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires existe depuis 2004 pour défendre les enfants dont les familles sont expulsables vers leurs pays d’origine qui ont préalablement fuit pour des raisons de sécurité. Pour aider financièrement et administrativement, mais surtout moralement les enfants, le collectif à mis en place des parrainages.

Jusqu’ici à peu près 20 enfants ont été parrainé mais le collectif cherche continuellement des personnes pour parrainé des enfants : collectifenfantsetrangers@yahoo.fr

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.