Elections : la gauche repasse de justesse dans le 44 mais s’incline au plan national


L’assemblée départementale sera de nouveau à gauche, mais cela s’est joué de très peu, la coalition de droite (UMP-UDI) ayant conquis 15 cantons sur les 31 en jeu en Loire-Atlantique. Le Front National, présent dans trois secteurs au second tour, est finalement sorti bredouille de ce scrutin.

Sur les 960 000 électeurs appelés à voter dans le 44, moins de la moitié s’est déplacée avec 48,58% de taux de participation (50,01% sur le plan national) contre 50,71% lors du 1er tour.

Au micro Sun de Thomas Cuny, le président sortant, le socialiste Philippe Grosvalet, lui même opposé à un binôme FN dans son fief de Saint-Nazaire 2, n’a pas caché son soulagement alors que sur le plan national, c’est la droite qui l’emporte assez largement (le couple UMP-UDI gagne 27 nouveaux départements et en contrôle désormais 67 au lieu de 40 avant ce scrutin, la gauche en conserve 33 et en gagne un, la Lozère et le FN ne s’impose nulle part).

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.