Edouard Glissant, Aimé Césaire et Frantz Fanon, poétiquement rebelles


Trois conférences sur Edouard Glissant, Frantz Fanon et Aimé Césaire sont organisées par le Centre Interculturel de documentation (CID) et l’association Mémoire d’Outremer Il y a deux mois, le mémorial de l’abolition de l’esclavage ouvrait ses portes à Nantes, sur les bords de Loire. A partir du jeudi 31 mai, c’est un hommage à 3 figures de la lutte contre l’esclavage qui aura lieu dans 3 lieux de la ville. Un cycle de conférences sur trois grands poètes antillais est organisé par le CID, en collaboration avec Mémoire d’Outremer et la Ville de Nantes.

L’occasion de découvrir ou redécouvrir les oeuvres de Frantz Fanon, Edouard Glissant et Aimé Césaire. Trois universitaires animeront des conférences à partir de demain et jusqu’au 14 juin pour parler de ces personnalités qui ont largement contribué à l’affirmation de la culture antillaise.

Prun’ en a profité pour rencontrer l’organisateur de ce cycle de conférences, Laurent Bertin, bibliothécaire au CID, et Martine Morillon-Carreau, poète et universitaire nantaise, chargée d’animer la conférence sur Aimé Césaire le 14 juin à la Gare d’Etat.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.