Bruno Retailleau présente ses priorités au micro de RCF Vendée


Bruno Retailleau, tête de liste vendéenne du rassemblement de la droite et du centre en Vendée est aussi la tête de liste en région.

Le dernier sondage BVA désigne Bruno Retailleau comme vainqueur de ces élections. Cet homme de terrain a parcouru un peu plus de 20 000 km à l’heure actuelle afin de mener campagne au sein des cinq départements du territoire. Il le souligne, sa campagne se mène dans la proximité, dans le but de promouvoir l’ensemble des identités qui ne sont pas les mêmes d’un département à l’autre.

Pour ces élections régionales, Retailleau s’est associé au MODEM. Son souhait est de créer une union large représentative de tous les hommes et les femmes de la région tout en bâtissant un projet commun. 

Emploi : les chiffres du chômage sont mauvais même si la situation des Pays de la Loire est assez favorable puisqu’elle est la quatrième région de France la moins touchée. Pourtant, le candidat affirme que depuis onze ans que la gauche est au pouvoir on compte 110 000 chomeurs de plus. De plus en sept ans ce sont 4 000 apprentis de moins car pour lui « la gauche n’aime pas l’apprentissage ». Bruno Retailleau souhaite que la région soit une arme anti crise vis-à-vis du chômage. Pour cela il faut former les lycéens et aussi favoriser l’apprentissage. Si il est élu, il veut mettre en place un grenelle de l’apprentissage et permettre aux Pays de la Loire de devenir la première région de France pour l’apprentissage. Son autre priorité concerne les PME. Le socle de l’emploi dans les cinq départements émane des petites et moyennes entreprises. 

Transports : En France comme en région 95% des marchandises dans le trafic terrestre passent par la route. Bruno Retailleau propose donc de construire des routes et de désenclavés les territoires ruraux. Il faut pour lui réinvestir sur les routes pour développer les territoires et définir des itinéraires qui seront des itinéraires d’intérêt régional. Pour les transport scolaire il s’oppose à la gratuité qui engendre selon lui plus d’impôts. pour tout le monde. Aussi, durant son mandat Bruno Retailleau s’engage à faire des travaux pour aménager les voies ferrées et exiger un service de qualité de la part de la SNCF.

Lycées : Les familles doivent pouvoir choisir librement l’enseignement qu’ils souhaitent pour leurs enfants. Bruno Retailleau souhaite ainsi offrir une équité entre les établissements. 

Cette interview est téléchargeable afin d’écouter l’intégralité de l’interview produite par RCF Vendée.

 

 

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.