Alain Rémond, journaliste et écrivain, invité de l’Observatoire des Médias


Après des études de philosophie, Alain Rémond devient professeur d’audiovisuel, puis par la suite critique de cinéma. En 1973, le voilà propulsé au rang de journaliste pour l’hebdomadaire Télérama. C’est à lui que l’on doit la rubrique Mon Œil qu’il a créé en 1981, il deviendra rédacteur en chef du magazine. Egalement rédacteur en chef adjoint de Paris-Hebdo en 1979, Alain Rémond intègre également Les Nouvelles Littéraires en 1980.

Actuellement, Alain Rémond rédige toutes les semaines une chronique pour Marianne et un billet chaque jour dans le quotidien La Croix. La plus grande partie de son œuvre est représentée par les billets d’humeur qu’il rédige de façon reconnaissable. Alain Rémond à toujours le souhait de susciter le rire ou du moins le sourire. Son inspiration vient de son quotidien, le journaliste peut tout à fait écrire sur une notice incompréhensible que sur les mésaventures de ses lecteurs qui lui envoient fréquemment des lettres.

Il est aussi à l’origine de 23 romans dont les plus récent sont : « Celui qui n’est pas venu » publié en 2009 et « Les coulures du temps » en 2010 ; « Et puis un jour j’ai entendu Bob Dylan ». Alain Rémond n’aime pas parler des ses livres avant qu’ils ne soient publiés. Pour lui un écrivain doit concrétiser ses idées et les finaliser au lieu de trop en parler. Il ne donne ainsi aucun scoop sur les futurs ouvrages, cela est même valable pour son éditeur.

C’est en qualité de journaliste qu’Alain Rémond était invité au CCO par l’Observatoire des média afin de débattre sur un sujet qui lui est familier : « L’écriture journalistique entre chronique et billet ». Alain Rémond au micro de Léa Voisin.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.