SWEATLODGE faire la fête hier, aujourd’hui, demain


L‘association Sweatlodge a 15 ans, alors pour l’occasion, Prun’ a donné rendez-vous au collectif pour faire le bilan, lors de la Sweatlodge au Warehouse, en décembre. On s’en doutait, l’envie de faire la fête n’a pas pris une ride !

Dans cette capsule, Nicolas, Sonia, Basile et Rozenn, membres de l’association Sweatlodge partagent la genèse du projet. Ils nous présentent le contexte particulier dans lequel le projet s’est monté, il y a 15 ans.

En 2005, la culture rave et free party et le mouvement hardcore, sont en fin de cycle. La vague minimale berlinoise prendra encore quelques années avant de déferler sur la France. Certains acteurs du mouvement techno se trouvent dans une sorte d’impasse, à la fois créative, logistique et professionnelle. 

C’est de cette envie de renouveler la fête et de la frustration générée par la législation d’un côté et la radicalisation d’une partie du mouvement de l’autre, qui poussera Sweatlodge à développer ce projet mêlant fêtes déguisées, musiques électroniques et arts forains, avec l’idée de revenir à une fête plus intimiste, et plus accueillante pour le public, avec également le souci de professionnaliser les intervenants qui prennent part à la construction de ces événements. 

Plus largement l’équipe évoque au micro de Prun’ les mutations du secteur festif ces dernières années, et sa place particulière dans l’écosystème festif de la ville. Le Printemps arrive dans quelques semaines et avec lui reviennent les formats SWEATLODGE en extérieur et sous chapiteau. 

À noter, le prochain rendez-vous avec Sweatlodge qui se tiendra au rassemblement annuel de soundsystem à la plaine de La Prévalaye, à Rennes.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire