Quand Philippe de Villiers rêvait du Puy du Fou


Raconter la Vendée « pastorale, processionnelle, triomphale, joyeuse », c’était l’ambition de Philippe de Villiers. Il y a 40 ans, qui aurait parié sur le succès international du Puy du Fou? 

« Meilleur parc du monde » en 2012 et 2014, « meilleur parc d’Europe » en 2013… On ne compte plus les récompenses attribuées au Puy du Fou.

Le parc de loisirs qui a reçu 2.200.000 visiteurs l’an dernier fête ses 40 ans cette année : c’est moins de temps qu’il lui en a fallu pour devenir une référence internationale.

Et pourtant, comme le raconte Philippe de Villiers dans son livre « Puy du Fou – Un rêve d’enfance » (éd. du Rocher), le pari n’était pas gagné d’avance. Par son thème, l’histoire, comme par son modèle économique, le Puy du Fou affichait dès sa création une ambition à contre-courant des parcs de loisirs classiques.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.