Luc Guyau: « Il est temps que l’Europe régule l’agriculture »


Ancien président de la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitant Agricoles), Luc Guyau est devenu président de l’Organisme des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en novembre 2009.

Désormais à la tête de la FAO, cet ancien agriculteur vendéen doit faire face à de grands chantiers, à commencer par la réforme de la FAO elle-même. Avec plus de 3000 personnes travaillant pour l’organisation, Luc Guyau entend bien optimiser cette « grosse machine« .

Composée principalement de hauts-fonctionnaires, ce n’est pas un hasard si la FAO a choisi un membre de la société civile pour la diriger. Pour lutter efficacement contre le faim dans le monde, Luc Guyau entend bien développer les agricultures locales et réguler la production des pays riches. Et son passé d’agriculteur reste un atout majeur.

Le développement des relations entre agricultures locales et organisations mondiales est également au coeur des préoccupations de Luc Guyau, qui a répondu aux questions de Julien Riou, sur les actions concrètes qu’il compte mettre en place afin de résoudre ces problématiques.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.