La mélancolie incandescente de Bantam Lyons


Pas tellement de concerts au compteur, pas si vieux que ça, pas nantais de naissance… Autant de désavantages qui pourraient freiner l’émergence du groupe Bantam Lyons. Mais dans la Cité des Ducs, point besoin de tout cela pour que le talent soit reconnu, aussi jeune soit-il. Ils seraient actuellement, pour certains, ce qu’il y a de plus excitant en matière de rock à Nantes.

Amateurs de tiges, de gang et de thèmes sombres, ces quatre bretons échoués à Nantes se démarquent par leurs couleurs musicales. Des mélodies froides oscillant entre pop, rock et coldwave marquées par une forte mélancolie, presque lancinante qui se ressent dans chaque morceau.

Avec un nouveau site, un nouveau clip et un nouvel EP « I want to be Peter Crouch », Bantam Lyons est prêt à conquérir la scène et plus encore. Le quator sera au festival Indigènes le 25 mai prochain au Stereolux. En attendant, retrouvez une interview ainsi qu’un live acoustique réalisés dans les studios de Prun’.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.