Le vendredi 21 octobre 2011 s’est tenu le conseil communautaire de Nantes Métropole. L’occasion pour les élus issus des conseils municipaux des 24 communes de Nantes Métropole de se réunir et de prendre de nombreuses décisions concernant la communauté.

 

Les sujets abordés lors du conseil

Au menu, les élus ont débattu de la création d’un pôle métropolitain de dimension européenne : l’espace Loire-Bretagne. Il regroupe les villes de Nantes, Brest, Angers, Rennes et Saint-Nazaire, l’objectif principal étant de renforcer les relations interurbaines. Les domaines concernés par cette prochaine coopération sont : le développement économique, la promotion de l’innovation, de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur, la promotion de la culture, le développement d’infrastructures de transports, l’observation du territoire et de la prospective, le tourisme, la promotion du développement durable et de l’environnement et enfin les questions maritimes.

Un autre enjeu a été discuté : le futur accès à très haut débit des collectivités territoriales de l’agglomération et de 200 établissements publics de la Recherche, de l’Enseignement Supérieur et de la Santé. La mise en service de ce réseau « O-MEGA » – infrastructure en fibre optique – est prévue pour septembre 2013.

 

De plus, les élus ont dialogué autour du renforcement du pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire. Les deux villes partagent depuis plus de vingt ans un projet de territoire regroupant six intercommunalités et 61 communes. Le pôle a la volonté de mener des actions sur quatre domaines de compétence : le développement économique, le développement de services et d’infrastructures de transport, l’accompagnement opérationnel de projets urbains et la protection de l’environnement.

 

Autre thème également prévu au programme de ce conseil : une nouvelle génération de contrats de co-développement. Il s’agit, pour la ville de Nantes et la communauté urbaine Nantes Métropole, de mener des projets conjointement. Depuis 2001, deux générations de contrats ont déjà été lancées. La troisième génération de contrat (2011-2014) a pour objectif d’élargir son champ d’action. Ce type de contrat aura non seulement pour vocation de dresser la liste des projets communautaires ainsi que des équipements structurants communaux, mais également de se consacrer aux modes de gouvernance, c’est-à-dire l’évolution des instances de gouvernance politique et technique et les collaborations en matière de dialogue citoyen et de démocratie participative.

 

L’atelier climat en question

Parallèlement au conseil communautaire, Nantes Métropole a conçu l’Atelier Climat. De juin 2010 à juin 2011, 150 ménages ont réfléchi autour de différents thèmes : les déchets, les déplacements, la consommation et l’énergie dans l’habitat. Nantes Métropole a dégagé de cet atelier  deux actions à mener : entre autres, la lutte contre la précarité énergétique et la future création d’ « équipes climat » disponibles dans les conseils de quartier et les communes.

Le député maire Jean-Marc Ayrault, président de Nantes Métropole, au micro d’Alice Bordage.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.