Publié par La Frap - Le 06/04/2021

Service civique – Les retours positifs des volontaires

D’octobre 2020 à juin 2021, 6 radios associatives de la FRAP (L’Autre Radio, Jade FM, Jet FM, RCF Sarthe, Neptune FM, Radio G!) réalisent 36 reportages dans le but de questionner le dispositif national : Service Civique. La FRAP, fédération soutenue par la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale des Pays de la Loire (DRDJSCS), vous présente l’émission : « Service Civique : un engagement, des réalités ».

Pour cette nouvelle étape de l’enquête, les radios associatives donnent la parole aux principaux acteur·rice·s du dispositif service civique : les volontaires en mission. Service civique et études, pour quoi faire ? L’opportunité de découvrir de nouveaux horizons ? De construire ou confirmer son projet professionnel ? Le service civique, un moteur d’insertion sociale et professionnel ? Les jeunes témoignent.

Les études et le service civique

Le service civique est pour de nombreux jeunes, l’opportunité d’avoir une première expérience professionnelle. En effectuant un volontariat, les jeunes peuvent ainsi le pied dans le monde du travail et développer leurs compétences professionnelles.

En mission à la Cité Scolaire de la Psalette Saint-Vincent au Mans, Célia, jeune volontaire, explique avoir comme beaucoup pris la décision de postuler en service civique afin de faire une pause dans ses études « Je fais quelque chose qui va augmenter mes capacités dans la communication et en même temps je gagne un petit peu de sous, en tant qu’étudiante c’est toujours agréable », dit-elle au micro de RCF Sarthe.

L’opportunité de découvrir de nouveaux horizons

Pour beaucoup, un service civique permets de découvrir une vocation ou de se réorienter.

Découvrez l’interview d’Oriane et Floriane, toutes deux en mission au Refuge de l’Arche à Château-Gontier-sur-Mayenne, pour qui cet engagement a permis « découvrir le secteur animalier et de se faire une idée de ce qu’on peut y faire ».

À Angers, Radio G! a rencontré Anaé, volontaire pour qui la mission a été l’opportunité de découvrir un domaine qui lui étaient jusque là inconnu. Après un début de parcours plutôt mouvementé, la jeune fille a décidé de « tester un service civique dans la médiation culturelle, pour au moins pouvoir tester une première fois » avant de se lancer dans de nouvelles études. En mission à Premiers Plans, Anaé, satisfaite de son volontariat, dit avoir pu tirer bénéfice de cette expérience.

Construire un projet professionnel

Si l’engagement volontaire peut être pour beaucoup de jeunes, l’opportunité de se lancer dans la vie active et découvrir de nouveaux horizons, le service civique est également le moyen de construire un projet professionnel. Les volontaires sont avant tout là pour apprendre, acquérir de nouvelles compétences ou approfondir des savoir-faire qu’iels possèdent déjà. Le service civique est un tremplin pour les jeunes.

Laurianne, 21 ans, en mission au SDIS44 (Service Départemental d’Incendies et de Secours de Loire-Atlantique), a pour mission d’animer des ateliers pédagogiques axés sur la sécurité, dans les établissements scolaires du département. Interrogée par Jade FM, la jeune volontaire explique qu’elle souhaite s’engager « en tant que SPB et aussi de passer le concours sapeur-pompier professionnel » une fois sa mission terminée.

Confirmer son choix de carrière

En effectuant un service civique, certain·e·s volontaires de sentent conforté·e·s dans leur choix de carrière.

En volontariat à la Cravate Solidaire, association qui lutte contre les discriminations à l’embauche, Wendy dit ne pas regretter sa mission. Avec un licence de psychologie en poche, la jeune fille a choisi de postuler dans cette structure car les missions proposées étaient en lien avec ses études et ses valeurs. Satisfaite de son expérience, Wendy explique au micro de Jet FM que sa mission ne fait que « confirmer » ce qu’elle voulait déjà faire.

À la Croix-Rouge au Mans, Adrien, Léna et Emilie ont tous les trois pour ambition de devenir infirmiers. Motivés et solidaires, ils disent avoir été confortés dans leur choix carrière. « Ça renforce mon souhait du métier », « ça m’a permis de voir que je voulais vraiment faire ça », découvrez l’interview  réalisée par RCF Sarthe. 

Un moteur d’insertion qui redonne aux jeunes le goût à la vie

Enfin, il arrive parfois que l’engagement soit utilisé comme moyen de réinsertion sociale et professionnel pour les jeunes en difficultés (décrochage scolaire, isolement dû à la mobilité, addictions…). Cet engagement aide à leur redonner goût à la vie et à se faire une place au sein de la société.

Au micro de Jade FM en visite au Centre Socio-culturel Mireille Moyon à Paimboeuf, Marina Chupin, formatrice, explique que le service civique permet de « débloquer des parcours » .

Retour aux actualités 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.