Publié par La Frap - Le 04/02/2021

La CRESS publie une étude sur le secteur culturel dans l’ESS.

La Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire des Pays de la Loire publie un premier dossier thématique sur l’impact de la crise sanitaire sur les structures culturelles relevant de l’Économie Sociale et Solidaire. Ce dossier a été réalisé en partenariat avec le Pôle de Coopération pour les Musiques Actuelles en Pays de la Loire. Dans cet article, vous trouverez les informations principales. Le dossier complet est diponible ICI

La CRESS déchiffre

L’emploi dans le secteur culturel connait des difficultés depuis de nombreuses années, mais ces difficultés ont été fortement exacerbées avec la crise sanitaire que nous traversons. En un an, le secteur culturel ESS ligérien a ainsi perdu plus de 500 emplois et près de 200 établissements. Tous les départements de la région sont touchés par ces disparitions. Le manque de visibilité dans le temps et les nombreuses incertitudes quant aux possibilités de maintenir des activités culturelles en 2021 inquiètent sur les traces que laissera cette crise sur le secteur.
Depuis février 2020 et les premières restrictions liées à l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes en milieu fermé, le secteur culturel souffre particulièrement des conditions sanitaires imposées dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Dans le secteur culturel de l’Économie Sociale et Solidaire en Pays de la Loire, on observait déjà une baisse du nombre d’emplois depuis 2012. La crise sanitaire que nous traversons a très fortement accéléré cette diminution sur le premier semestre 2020. L’objectif de cette note de conjoncture dédiée au secteur culturel ESS en Pays de la Loire est d’analyser ces dynamiques en ayant un regard plus précis sur les deux premiers trimestres 2020, en attendant de recevoir de nouvelles données grâce au partenariat que la CRESS des Pays de la Loire entretient avec l’ACOSS-URSSAF des Pays de la Loire.

Une baisse du nombre d’emplois dans le secteur culturel

En 10 ans, le nombre d’emplois culturels en Pays de la Loire a baissé de 32 % (- 1292 emplois). Tous les départements ligériens sont concernés par cette baisse. Entre juin 2019 et juin 2020, la région a perdu 514 emplois culturels, soit 15 % de ses effectifs. Sur la période de confinement du printemps 2020 (mars 2020-juin 2020), l’ESS ligérienne a connu une baisse de 2 433 emplois, soit 1,8 % de ses effectifs, quand le secteur culturel perd 4 % de ses effectifs. Avec un déconfinement qui n’a pas été totalement possible pour le secteur culturel, une saison estivale fortement perturbée et une rentrée très difficile avec un nouveau confinement dès le mois d’octobre, les chiffres du second semestre 2020 devraient traduire la poursuite de ces évolutions.

Un nombre d’établissements culturels très fragilisés par la crise sanitaire

A la différence de la dynamique autour de l’emploi, les évolutions concernant le nombre d’établissements employeurs ESS dans le secteur de la Culture sont plutôt positives (si on occulte l’année 2020). Entre juin 2019 et juin 2020, on observe en Pays de la Loire, une chute de 15 % du nombre d’établissements ESS dans le secteur culturel (ce qui correspond à la disparition de près de 200 structures en un an). Une très grosse part de ces disparitions a eu lieu entre mars 2020 et juin 2020. Entre juin 2019 et juin 2020, au niveau régional, on observait une disparition de 710 établissements, soit 6 % des structures ESS ligériennes. Sur la même période, le secteur culturel perd 15 % de ses établissements.

La CRESS s’appuie sur l’étude annuelle de la FRAP

La FRAP vient de publier les données 2019 de ses 22 membres tout en y intégrant des données liées à la crise sanitaire. Les radios associatives, actrices culturelles de premier plan fortement mobilisés dans ces temps d’information en continu, ont su s’adapter, divertir, informer et rassembler pendant cette période de crise et de confinement. De par leurs nombreux projets et initiatives, ce sont des structures qui permettent de continuer à faire vivre la culture, en la diffusant ou encore en donnant la parole aux acteurs culturels, et ce malgré ce contexte de restrictions sanitaires.

Le contexte de crise renforce les difficultés que connait le secteur culturel depuis de nombreuses années et semble ainsi porter particulièrement atteinte à ce qui caractérise l’Économie Sociale et Solidaire et en fait sa force : son maillage territorial, son offre de proximité et la réponse aux besoins des territoires et de ses habitant·es.

Retour aux actualités 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.