Publié par Jet FM - Le 08/04/2019

Un mois d’avril autour de la collapsologie sur Jet FM

Jet s’intéresse à la collapsologie, c’est à dire l’étude de l’effondrement de notre civilisation dans les toutes prochaines décennies. Découvrez des contenus spéciaux tout au long du mois d’avril.

Une hypothèse très sérieusement défendue par des scientifiques, intellectuels et militants qui constatent que nous avons déjà franchi nos limites vitales au niveau de la biodiversité, du climat et des ressources énergétiques. D’où la théorie de l’effondrement, autrement dit « le processus à l’issue duquel les besoins de base ne sont plus fournis à une majorité de la population par des services encadrés par la loi » (définition d’Yves Cochet).

Pour aborder cette dystopie en marche, Jet décline sa grille avec des contenus spéciaux tout au long du mois :

– Diffusion du Podcast Présages (et de quelques conférences) tous les lundis à 18h, les samedis et dimanches à 16h. Alexia Soyeux mène des entretiens avec des scientifiques et des personnes engagées, qui remettent en cause le modèle de nos sociétés, étudient les bouleversements en cours, alertent et agissent.

– Esperluette, tous les lundis d’avril à midi. L’effondrement et la catastrophe vue par des dessinatrices, dessinateurs et auteur(e)s en tous genres.

– La Quotidienne de la rédaction des mardis 9, 16, 23 et 30 avril à 18h : invités et reportages dédiés aux collapsologues et aux mobilisations citoyennes locales.

– Des chroniques : Je LireLa Minute EmploiPlus chaud que le climat… chacun s’empare du thème à sa manière, en 15 minutes chrono.

– Des émissions cultures et sociétés bénévoles : The Russian Fortune(inclassable), Les Voyeuses (cinéma), Cosmogol 999 (expérimental), Les Détricoteuses (féministes), Histoires d’Ondes (création sonore), Il Cacciatore Di Suoni (créations sonores et musicales), La Pause Goûter (pour les enfants) …

– Des programmations musicales spéciales tous les mardis à 13h et avec des invités les vendredis à 14h.

« La théorie du risque ne suffit plus : c’est à l’inévitabilité de la catastrophe et non à sa simple possibilité que nous devons désormais nous confronter »Jean-Pierre Dupuy, Professeur de science politique à l’université Stanford, auteur de Pour un catastrophisme éclairé.

Réactions, suggestions, prolongations bienvenues : alexandra@jetfm.asso.fr

Retour aux actualités 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.