Questions à Mickaël Barthélémy-Mathiot, jeune UMP


Originaire de l’est de la France, Mickaël Barthélémy-Mathiot, 27 ans, est venu terminer ses études de finances à Nantes et a décidé d’y rester. Il est depuis responsable départemental jeune adjoint UMP de Loire-Atlantique, et en parallèle délégué syndical à BNP Paribas. Le jeune populaire s’investit également en tant que délégué UMP du troisième canton nantais (Graslin, Cambronne, Champ de Mars, Ile de Nantes, Beaulieu).

L’UMP à Nantes

Les jeunes populaires regroupent donc les jeunes UMP de chaque département, âgés de 16 à 30 ans. Ils sont en contact avec les groupes UMP à l’Assemblée Nationale et au Sénat, dont certains membres sont issus de la région nantaise. Il existe également le groupe UMP du conseil régional appelé « Union des Pays de la Loire », et un groupe UMP au conseil général. A Nantes, « Ensemble pour Nantes » s’est constitué, il regroupe les élus UMP et représente l’opposition au conseil municipal ainsi qu’au conseil communautaire de Nantes Métropole.

Les projets défendus

Sur le plan local, la proposition faite par l’élue UMP Laurence Garnier séduit le jeune populaire. Cette proposition consiste à implanter le CHU non pas sur l’île de Nantes – projet prévu par la municipalité en place – mais sur le site de Laënnec à Saint-Herblain, près de l’hôpital Nord. Cela permettrait alors d’utiliser le site laissé libre sur l’île de Nantes afin de créer de grands parcs urbains, avec une coulée verte tout autour de l’île, un musée d’Art Moderne à la place de l’usine Béghin-Say.

Nouvelles technologies

Concernant la fermeture dernière du site de téléchargement Megaupload par le F.B.I, Mickaël Barthélémy-Mathiot n’y voit pas une mauvaise nouvelle puisqu’il ne télécharge pas, il regrette pour autant que la seule option légale qui reste aux amateurs de cinéma soit de payer des places de cinéma à des tarifs assez élevés. En abordant le compte twitter très actif de la ministre de l’enseignement professionnel Nadine Morano, le jeune UMP reconnaît la volubilité de la ministre mais avance le fait qu’elle prenne sur son temps libre pour répondre aux questions des internautes et défende le projet présidentiel de sa majorité.

Au micro d’Alice Bordage, le responsable départemental jeune adjoint UMP Mickaël Barthélémy-Mathiot.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.