Vivre avec un proche en prison


Plus de 400 personnes sont détenues dans la prison de Coulaines. Ce sont autant de familles qui doivent vivre sans un père, un fils ou un époux. Les visites au parloir sont rares, compliquées, mais des bénévoles font en sorte qu’elles se passent le mieux possible. Ils offrent du café, des gâteaux et parfois du réconfort.

Nicole Vérité, présidente de l’Association sarthoise d’accueil des familles de détenus, raconte une journée au parloir.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.