Notre-Dame-des-Landes : Sophie Bringuy réaffirme son opposition à ce « projet qui date du Concorde »


Les présidents des régions Pays de la Loire et Bretagne ont récemment annoncé leurs engagements financiers pour le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Le coût total (hors desserte ferroviaire) est estimé à 561 millions d’euros. Vinci, le constructeur et concessionnaire, investira 320 millions d’euros, l’Etat apportera 125,5 millions et les collectivités locales 115,5 millions d’euros (dont 40,4 millions d’euros pour la Région des Pays de la Loire) .

Sophie Bringuy est vice-présidente du Conseil régional des Pays de la Loire. Tout comme ses collègues d’Europe Ecologie, elle n’a jamais fait mystère de son opposition au projet d’aéroport. Inutile de dire que la conseillère régionale a peu apprécié l’annonce de ces finacements. Elle vous dit pourquoi

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.