Nantes bonne élève en matière de handicap


Pour la 2ème année consécutive, Nantes se classe en tête du Baromètre de l’Accessibilité réalisé sur les 96 chefs-lieux de départements français et paru mercredi dans l’hebdomadaire L’Express. Avec une note générale de 17,4/20, la Cité des Ducs devance Grenoble, deuxième avec 16.9/20. Sur la troisième place du podium on retrouve une autre ville des Pays de la Loire, Le Mans, qui progresse fortement par rapport à l’an dernier (+45 places).

Cette enquête qui s’appuie sur le cadre de vie, l’accès aux équipements municipaux, et la politique locale en matière de handicap a pour objectif de mesurer les efforts fournis par les différentes municipalités pour améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap qui représentent 10% de la population.

La loi « handicap » de 2005 pose un délai de 10 ans pour la mise en accessibilité, notamment dans le bâtiment, les transports, et les établissements publics. Cette loi pour l’égalité des chances fixe trois grandes lignes : l’accessibilité universelle (pouvoir accéder à tout comme tous), le droit à la compensation du handicap (indemnités, auxiliaires de vie) et plus de facilités dans les démarches administratives. Ainsi en 2015, la France devra être totalement accessible. Cette loi envisage aussi plus de participation des personnes handicapées dans la société et les encourage à aller vers l’extérieur.

Cependant, dans de nombreuses villes, les commissions ont mis du temps à se mettre en place et le retard s’accumule. La date de 2015 sera probablement difficile à respecter pour plusieurs villes qui doivent considérer tous les types de handicap.

De gros efforts restent à faire notamment en matière d’éducation: les jeunes en situation de handicap ne suivent que rarement une scolarité normale et suffisante. Ils développent donc moins de compétences professionnelles et sont pénalisés lorsqu’ils arrivent sur le marché du travail.

En Loire-Atlantique l’APF, l’Association des Paralysés de France, regroupe 700 membres, 450 bénévoles. L’association se bat dans tous les domaines (école, emploi, mode de vie, lien social…..) pour une pleine citoyenneté des familles victimes du handicap. Sa mission première est de lutter contre l’isolement autour d’un slogan « Faire bouger les lignes ».

L’APF organise du 11 au 17 février l’opération « Accéder7exister » pour sensibiliser la population dans tous les départements de la région. L’opération « Les Mariés de l’Accessibilité, un an après » sera également un moyen d’interpeller sur la citoyenneté au quotidien des personnes en situation de handicap.

A l’occasion de la parution du Baromètre de l’Accessibilité de L’Express et des 6 ans de la loi « handicap » de 2005, le directeur de l’APF en Loire-Atlantique, Grégoire Charmois, a accordé un entretien à SUN au micro de Thomas Pasquier.

 

Photo : Thomas Pasquier pour SUN

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.