Les Transversales dérivent et traversent le punk en cinq ans


Pour cette quinzième émission, Les Transversales se penchent en dix huit morceaux sur le punk rock et ses années de gloires, de 1977 à 1982, sans en tenir trop rigueur, ce qui nous fera dériver jusqu’au reggae et de conclure par… Bob Marley. Si ça, ce n’est pas punk.

L’émission commence par la No Wave de Lydia Lunch, poète, écrivaine, chanteuse et actrice ayant collaboré avec l’incroyable Brian Eno ou encore Thurston Moore de Sonic Youth.

Nick Cave reprend le flambeau pour une chevauchée dans un far west halluciné par ces mots. Après cette entrée en scène théatrale qui fut l’occasion d’évoquer les groupes de Cave et Lunch sur cet âge d’or du punk, The Feelies et leur pop punk qui se tient bien droit débarquent. Ils sont accompagnés à leur suite par les scènes glam et punk de New York, avec The New York Dolls ainsi que Richard Hell & The Voidoids.

Les figures de proue du mouvement anglais, et quelques américains, défilent dans nos oreilles, des indispensables Buzzcocks à la pâle et talentueuse Siouxsie Sioux et ses Banshees en passant par les Undertones ou le post-punk de The Fall.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.