La Pointe de l’éperon barré a été le théâtre de fouilles archéologiques. Menées par Audrey Blanchard, doctorante, elles ont permis de découvrir des silexs, une hache polie et des bris de céramique datant de la fin du néolithique, entre 3900 et 2900 av. JC

 

En 2012, les fouilles vont se poursuivre, afin de mettre au jour une porte d’entrée dans la muraille. Une demi douzaine d’étudiants devraient y participer en juin.

 

Annabelle Chauviteau du service patrimoine de l’Ile d’Yeu présente la conférence sur l’archéologie qui aura lieu le vendredi 23 septembre à 18h au Casino.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.