« Lecture en tête » à la Maison d’arrêt de Laval


Depuis plus de vingt ans, les bénévoles de l’association « Lecture en tête » se rendent chaque semaine à la Maison d’arrêt de Laval où ils animent des comités de lecture

Après le choix du livre, chaque séance se compose d’un temps de lecture (où chacun lit tour à tour, de façon à ce que chacun découvre l’histoire en même temps) et d’un temps de discussion sur l’ouvrage.

Chaque année, les détenus ont également l’occasion de rencontrer un auteur. Ce mois-ci, à l’occasion du Festival du premier roman ils ont ainsi pu rencontrer Irina Teodorescu, l’auteur du livre étudié cette année « La malédiction du bandit moustachu »

Regards sur la solidarité a interviewé l’auteur, les bénévoles et les participants à l’atelier.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.