L’Union Européenne se dirige vers vers une libéralisation des lignes ferroviaires. A la manière du transport aérien, les passagers auront donc le choix entre plusieurs compagnies. Si le projet court depuis les années 90, beaucoup restent attaché au service public de la SNCF.

Jean-Marie Geveaux est membre du comité économique social et environnemental et membre du Conseil  Général de la Sarthe. Il vient de finir un rapport sur le mise en concurrence des TER. Selon lui, « la France est aujourd’hui le seul grand pays européen ou la concurrence n’est pas intallée« . Cette mise en concurrence se fera en 2019 quoi qu’il arrive, harmonisation européenne oblige. Mais selon l’élu sarthois, il serait préférable de s’y préparer et d’anticiper. Il revient sur cette étude au micro d’Adrien Blanc.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.