Comme tous les ans, le conseil communautaire décidait ce mois-ci si il devait accepter ou refuser l’ouverture des commerces les deux dimanches précédent les fêtes.

Si la loi prévoit en effet une dérogation en faveur de cette ouverture cinq dimanches par an, les élus métropolitains se sont une nouvelle fois déclarés majoritairement contre cette ouverture à 87 voix contre, 19 voix pour et 5 abstentions. 

Et ce, malgré une pétition lancée en grande pompe par l‘association des commerçants du centre-ville Plein Centre, qui demandait au minimum une expérimentation pour l’un des deux dimanches, dans l’après-midi. 

Marie-Claude Robin (déléguée CGT) est invitée par Prun’ pour s’exprimer sur le sujet. Pour elle, le constat est simple :« Une étude sur le travail dominical peut amener le débat sur la table. Mais l’ouverture de ces commerces n’en favorisera qu’un seul type : les grands groupes type Castorama ou Leroy Merlin. »

Envie d’en savoir plus ? Ecoutez le podcast de l’émission et l’article rédigé par Simon Ains sur le site de radio Prun’ : www.prun.net/actu/le-dimanche-travail-ou-repos 

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.